Une Cosmogonie

Au début était le vide. Enfin pas exactement, plutot un chaos bouillonnant et foisonnant de possibilité. Un peu comme le warp. Ce chaos emplissait le néant de sa vacuité sans limite.

Peu a peu, de ce vide émerge le Tao.
Le Tao devient l’univers tout en le transcendant,
et bien qu’il ne crée rien, toute choses procèdent de lui.
Du Tao sont issues les deux forces opposé et complémentaires que sont le yin et le yang.
De leur opposition nait le Chi, énergie de brute et primaire qui donne naissance aux étoiles, aux planètes et a toutes choses.
Les éléments naissent et prennent place aux points cardinaux.
Puis peu a peu le lourd tombe et le léger s’élève.
Les bornes de l’univers apparaissent : nord, est , sud , ouest.
Tout se sépare et s’ordonne,
le Ciel et la Terre se font face.
Les souffles chauds deviennent le feu et ainsi nait le soleil.
Les souffles froid deviennent eau et la lune apparaît.
Les cycles se mettent en place : aux jours succèdent les nuits.
Les quatre saisons se suivent dans l’harmonie.
Le monde est enfin monde.

Les dix milles etres et choses

Au ciel, les Dieux prennent place dans un monde fait a leur image et crée une cour céleste.

A leur tète le Dieu du Ciel, le plus sage et le noble d’entre eux, qui prend le nom d’Auguste Empereur de Jade. Dans sa bonté et sa clairvoyance il dirige son Empire Céleste dans la voie de l’harmonie et de l’équilibre. Responsable de toute vie il crée des ministère chargés de l’épauler dans sa tache. Ainsi naquirent les ministres et Dieu du Tonnerres et de l’Orage, de la Richesse, de la Santé…

Sur la terre, plante et animaux prennent place dans un monde vierge et désert. Ils sont suivis par l’homme, nait de la boue et auxquels les dieux ont insufflés une part de leur céleste esprit sous la forme de trois âmes céleste nommés Hun et Trois âmes terrestre nommés Po.

Une Cosmogonie

Tian Xia Sid